Articles

Facebook a réussi le tour de force de collecter une quantité incroyable d’informations sur ses utilisateurs.

Entre les renseignements collectés simplement en remplissant son profile, et ceux qui viennent s’ajouter en analysant le contenu consommé par les utilisateurs, la base de Facebook est une vraie mine d’information…

Et le coté chouette: Facebook veux bien la partager.

Ce qui est une bonne nouvelle car cela vous donne un outils extrêmement puissant pour vous aider à toucher les segments de population qui vous intéressent (et idéalement, qui s’intéressent à vous aussi).

En effet, Facebook grâce à son outil de publicité vous loue, en quelque sort, un accès à sa base de données et vous permet de faire voir votre message à qui vous le souhaitez…

 


Alors, comme il y a beaucoup de paramètres on ne va pas s’amuser à tous détailler (pour ça vous pouvez nous contacter, on sera ravis de vous faire une formation en détails si vous voulez tous savoir)…

Et de plus, l’énumération de toutes options ne vous avancerait pas plus que ça, il faut des cas pratique d’usage pour mieux illustrer l’impact qui découle de ce large éventail d’options.

Ceci dit, un passage en revu des options les plus classiques n’est du luxe non plus.

1. Lieux

Même pour un produit est vendu localement globalement, le marketing et la communication vont toujours cibler une zone définie géographiquement.

Avec Facebook vous pouvez fixer un lieu qui visent soit les gens qui y vivent, soient ceux de passages, soit ceux qui en proviennent…

Pratique, notamment pour l’immobilier, et la vente ou location, mais aussi pour ce qui est tourisme ou événementiel…

Vous pouvez également déterminer le radius autour d’un lieu donné et donc ainsi définir une zone d’arrosage de publicité pour votre commerce local par example.

2. Genre

Tout n’est pas susceptible d’être forcément influencé par le genre mais dans le même temps, comme les gens réagissent d’avantage aux messages qui leur ressemblent, à un moment ou à un autre cela devient une segmentation logique de construire une campagne qui va avoir un message légèrement différent vers un public masculin ou féminin.

Car il faut se rappeler que la segmentation de votre campagne est conditionnée par le message publicitaire et non pas uniquement par le marché final de votre entreprise pour vos produits ou services.

3. L’age

Chaque tranche d’âge résonne avec un message différent et dispose également d’un pouvoir d’achat en conséquence…

Viser les bonnes tranches d’âge avec les bon messages vont permettre de construire le bon argumentaire commercial et d’atteindre les objectifs souhaités.

4. Langue

La segmentation par langue est extrêmement pratique pour toucher certaine minorité ou bien dans une approche touristique pour toucher par example les gens en visite à Paris et qui ne parle pas le Français.

Dans le cas de vente de formation linguistique, le fait de pouvoir toucher les gens qui parle le français mais qui ne parlent pas l’anglais est indéniablement un avantage…

5. Formation & Professionnels

Ce genre de segmentation ouvre la porte à une nouvelle forme de campagne de recrutement.

Mais également peut servir pour l’industrie de l’éducation, en visant les étudiants d’une filiale ou d’une école pour les attirer vers leur produits de formation si ceux-ci leurs conviennent.

La possibilité de cibler sous Facebook par profession est aussi une porte pour le marketing de grand compte – visant une entreprise donnée.

6. Revenus

Bien qu’indicatif, c’est néanmoins utile pour restreindre le budget de dépense à une certaine catégorie de clients potentiels.

 

En conclusion

Au final, la démonstration est faite : le ciblage sous Facebook est bien d’une grande précision et permet justement de toucher les gens qui vous intéressent.

Ceci dit, le ciblage ne se substitue pas à une compréhension de votre audience et de comment s’adresser à celle-ci.

Le message communiqué reste la variable déterminante du succès de votre communication.

Donc avec un outil comme Facebook, tout n’est pas gagné d’avance, mais vous avez fait la moitié du chemin.

facebook-allie

Tout le monde est sur Facebook

Avec 31 millions d’utilisateurs en 2016, Facebook est le premier réseau social en France.

31 millions de personnes, ça commence à faire du monde. 1 français sur deux. Si avec ce nombre là vous ne trouvez pas de clients sur Facebook, le problème n’est peut être pas Facebook.

En fait, 31 millions pour vous donner un ordre d’idée c’est :

Bref, Facebook est un mastodonte, du jamais vu dans le monde de la communication.

Un cout d’accès plus que raisonnable

Quel est le cout d’entré pour avoir accès à ce marché potentiel pour votre entreprise? 10 minutes pour créer une page et suivit d’une création régulière de contenu.

Si les médias traditionnels coutent relativement chères, Facebook lui vous donne l’opportunité de créer votre présence à un cout  dérisoire.

La publicité que vous pouvez y faire est aussi à un prix accessible.

Sans rentrer dans des détails inutiles, voici un ordre d’idées: à titre comparatif, pour toucher 1000 personnes (ce que l’on appelle le CPM – cout par mille):

  • sous Facebook: environ 3 euros de CPM (cout moyen)
  • sous Google AdWords: environ 5 euros, selon les mots clefs.
  • Dans un journal papier : entre 15 et 20 euros, selon publications.

 

Facebook CPM

 

Donc que ce soit par la force de votre contenu ou bien grace à la publicité, Facebook reste tout à fait attrayant pour les TPE/PME leur permettant d’accéder à une large démographie pour un moindre cout.

Une forte granularité – toucher les bonnes personnes

Le fait que tout le monde soit sur Facebook n’est pas une raison pour toucher tout le monde. Facebook vous permets de cibler uniquement les personnes intéressantes pour votre business.

Si vous vendez plutôt aux hommes de plus de 35 ans qui cherchent une assurance santé, ou bien aux femmes de plus de 40 ans qui cherchent des lunettes de vue, Facebook vous donne les moyens de toucher votre audience et de calibrer exactement votre public.

Vous minimiser ainsi encore les couts de votre publicité et éviter de vous créer une mauvaise image en importunant ceux qui n’ont absolument pas besoin de vos services.

En bref, faite de Facebook votre atout

Une plateforme qui vous permet d’avoir accès à une des audiences les plus larges disponible aujourd’hui, à un cout défiant toutes concurrence.

Vous en aviez rêvé, Facebook l’a fait.

 

 

J’aime bien quand on me dit merci. C’est agréable de se sentir apprécié. C’est moins agréable quand vous êtes appréciés par une machine qui se fait passée pour un humain. Ainsi, quand vous voyez fleurir sur les réseaux ce genre de tweets:

Screen Shot 2016-02-01 at 06.58.53 Screen Shot 2016-02-01 at 06.58.36 Screen Shot 2016-02-01 at 06.57.56

Il est vrai qu’il n’y a rien de plus touchant que de se faire remercier par votre répondeur. Et encore, ceci n’est que la partie visible de l’iceberg car on ne voit pas les messages directs envoyés automatiquement par les gens que vous suivez, et qui vous renvoient un message direct dans les 2 minutes, peu importe l’heure, pour vous « remercier » des les suivre et puis au passage, vous demandez d’allez les suivre sur Facebook, d’achetez leur livre et puis de leur faire un café.

 

Ce qui nous amène au point suivant.

On oublie bien vite le social dans les réseaux

Le principe des réseaux sociaux, qui ne sont, au final, qu’une évolution d’Internet, c’est précisément de construire des relations avec les autres. Or, dans un environnement où le copier-coller est la norme, cela devient facile de faire glisser le relationnel authentique vers une simple relation formelle, sans véritable échange. Mais de là à tirer la corde jusqu’à  avoir un bot qui vous remplace, autant se pendre avec…

La clef : l’authenticité

Certes, se pose la question de comment faire pour gérer une communauté grandissante? Deux choses: tout d’abord rester authentique, et ensuite, y mettre le temps, car c’est bien connu, les bonnes choses prennent du temps.

Rester authentique, c’est ce qui vous assurera une chance de créer un lien unique avec votre communauté, avec vos followers.

Prenez le temps de répondre, et de remercier vous même vos followers. Cela arrivera peut être moins souvent que si vous y mettez un bot mais dans le même temps cela sera d’avantage apprécié par ceux qui vous suivent. Ce qui donnera d’avantage de valeur à  l’attention que vous leur donner et en retour, vous bénéficierez d’une véritable attention lorsque vous aurez en aurez besoin.