Font Awesome est devenue LA référence des polices de caractères pour le Web avec près des 20% des parts de marché, la positionnant juste derriere Google Fonts (les polices fournies par Google).

Et ceci pour une bonne raison : il s’agit probablement d’une des meilleurs polices de caractères pour vous fournir des icônes.

Lancée en 2012, Font Awesome est une police et une boite à outils pour icons basée sur CSS et LESS. Elle a été conçue par Dave Gandy dans le cadre de Twitter Bootstrap et fut incorporé par la suite dans le CDN de Bootstrap.

Font Awesome est en perpétuelle évolution. Elle dispose aujourd’hui d’un ensemble de polices premium dont les prix varient mais Font Awesome elle même reste gratuite.

 

 

 

Plus de 500 icônes pour pratiquement tout vos besoins quotidiens.

 

En bref, une polices de caractère géniale (en anglais, Font Awesome)

 

 

Le CRM c’est un terme générique pour désigner les logiciels de gestion pour la relation client (Customer Relationships Manager – ou en français dans le texte GRC – Gestionnaire de la Relation Clients)

A quoi ça sert?

Un CRM cela vous permets de garder une vision générale du suivi de vos clients, des affaire en cours,  se résumer à une simple feuille excel avec une listes de clients ou bien cela

Cela vous permet de faire le suivit de vos ventes, de vos actions commerciales, etc.

En fait c’est à mis chemin entre la gestion de projet et l’application de gestions de contact (d’ailleurs il est possible de connecter votre logicielle de messagerie du genre Outlook avec votre CRM).

Pourquoi c’est important?

Acquérir un nouveau client, c’est plus coûteux que de garder ceux que l’on a déjà (environs 5 fois plus coûteux).

Optimiser le processus d’acquisition de client en évitant les redites, les confusions et en gardant un historique de l’échange avec chaque client, et ce en quelques clic est toujours une bonne chose.

L’autre point important concerne les clients existant.

Car dans la course à la croissance, parfois les premiers arrivés ne sont pas toujours les mieux servis.

Hors, c’est dommage car dans un monde qui se digitalise, les gens comprennent et apprécient de plus en plus la valeur de l’humain.

Mais un humain qui ne communique pas, ce n’est pas très engageant… et surtout ça s’oublie vite.

Si vous ne voulez pas que vous clients vous oublient, prenez le temps pour eux.

C’est là qu’entre en jeu le rôle du CRM:

Aider l’entreprise à maitriser son cycle de communication client avant pendant et après la vente, c’est le rôle principale d’un système de CRM

 

Aucune entreprise ne négligent sa communication client de manière volontaire. Mais tout le monde est occupé et certains courriers sont omis, et certain rappels sont oubliés.

Or avec les outils d’aujourd’hui (comme le CRM) il est possible d’automatiser la relation avec vos clients et vous permettre de garder un oeil attentif sur ceux avec lesquels vous ne communiquer pas assez.

Et puis il y a ceux qui ne sont pas encore clients mais que l’on aimerais bien les voir devenir clients.

Bref, bien gérer l’action commerciale c’est bien gérer tout le cycle de vente. Et pour ça, avoir les bons outils, ça aide.

Example de CRM – avec Microsoft Dynamic CRM

 

Jason Thompson voulait que son blog soit plus efficace.

Ce qu’il a fait lui a pris 5 min de son temps et a augmenté de 48% le nombre de leads de son blog:

Voici ce qu’il a fait:

  1. Dans son formulaire de contact, il a effacé son icon générique de contact
  2. Il l’a remplacé par sa propre photo

Et voilà.

C’est tout.

Avez vous essayer d’utiliser votre vrai photo à coté de votre email, téléphone ou formulaire de contact?

Pourquoi ça fonctionne?

Les gens veulent un lien sentiment de lien lorsqu’ils font affaire quelqu’un.
Avoir une photo donne un visage humain à l’interaction avec les visiteurs de votre site.
Et au final, cela donne aussi plus résultats.

Pour info, HubSpot on appliqué le même truc, et ont augmenté leurs leads de 24%

 

Une vrai base scientifique

Au delà des expériences (concluantes certes) faites par différentes entreprises, il y a une véritable recherche scientifique derrière tout ça.

Cette article (en anglais) intitulé « Le visage humain du e-business: générer la confiance initiale grace à l’usage d’images du personnel commercial sur les sites de ecommerce » (oui, le titre est long) explique que les recherches faites sur le sujet démontre en effet que le visage humain des employés du site de ecommerce aidait à construire la relation de confiance avec leur visiteurs.

D’autre recherches, comme celle-ci (lien), ou celle-là (lien) donnent des conclusions similaire.

Et c’est vraiment une histoire de photo

Medalia Art vend de l’art brésilien. Comme ils vendent leur art en ligne, ils mettent les portraits de leur meilleurs artistes sur la page d’accueil du site. Ils ont décidé de faire un test en remplaçant les portraits des artistes par leur photos.

Le but de ce test A/B était de tester l’engagement du visiteur (définie par un clic sur un lien de la page d’accueil. En fait c’est l’inverse du taux de rebond). Ils n’ont pas utilisé les ventes comme mesure de conversions car celles-ci se font essentiellement au téléphone avec leur clients.

Voici les captures d’écran de l’échantillon de contrôle (les portraits) et la version gagnante (les photos)

 

A – Version originale

B – Version modifiée

Résultat?

On est passé d’un taut de 8.8% avec portraits des artistes, à un taux de conversion de 17,2% avec les photos des artistes,  ce qui fait un taux d’amélioration de 95%! (les résultats étaient statistiquement significatifs).

Ce qui n’est pas mal du tout pour un changement aussi simple!

 

En conclusion

On ne le répètera jamais assez : faire des affaires est une histoire humaine, une histoire de contact et d’émotion. Votre site et votre communication doivent aussi le refléter.

 

C’est vrai que l’on parle en permanence de la monté du numérique… mais s’il y a tant de gens en ligne, que peut bien faire tout ce monde là sur la toile?

Donc non, ce n’est pas ce que vous pensez, ils ne regardent pas des vidéos de chats à longueur de journée, contrairement à ce que Bouygues voudrait nous faire croire…

 

Ils font leur courses

En fait, ils font les choses de la vie, comme par example leur courses, avec 60% des Français qui ont effectué un achat en ligne en 2016 (et il y en aura surement davantage si Auchan, Leclerc et co. amélioraient leur site de vente en ligne… mais bon c’est n’est ni le lieu, ni le moment, de discuter de cela)

Ils rencontrent des gens et ils écoutent de la musique.

En fait, il font des choses normales, comme rencontrer des gens (avec plus de 80% des moins de 40ans sur un réseaux social, et plus de 50% sur l’ensemble de la population), ou pour 55% des Français, c’est aussi là où ils écoute de la musique.

Pour 14% des Français qui utilisent Internet, c’est aussi leur outil pour apprendre et se former (surement d’avantage mais tout dépend de la définition que l’on donne à « apprendre »).

Ils cherchent du travail

25% des Français utilisent Internet aussi pour leur recherche d’emploi dont 78% des chômeurs, 28% des actifs occupés et 11% des inactifs (les inactifs ceux sont les actifs qui n’ont pas de travail mais qui ne sont pas chômeurs).

Ils regardent la télé

Un français sur deux est sur Youtube tous les jours, ce qui explique le fait que Internet rattrape la télévision, doucement mais surement.

C’est une période de transition, un peu comme quand la télévision a remplacé la radio (c’était dans les années 50, donc il n’y a pas de mal si vous ne vous en souvenez pas…).

Ils cherchent des clients?

Pas vraiment.

Le comportements des Français et donc des consommateurs, ne semble pas trop impacter le comportement des PME avec 42% des entreprises françaises de moins de 50 salariés qui n’ont toujours aucun site internet, ce qui positionne la France en « retard » par rapport à la majorité des pays européens.

Manque de temps, manque d’argent, tout les raisons sont bonnes mais en fait il s’agit surement plus d’un manque de maitrise du sujet.

Ceci peut se comprendre. La démarche de transférer sa stratégie de vente et de communication sur Internet n’est pas toujours évidente.

Cependant, les temps changes, les moeurs évoluent, et par conséquent les stratégies de vente et de communication. Ne pas sauter le pas, c’est prendre le risque de voir ses ventes baisser sérieusement dans les années à venir.

Le coté positif par contre, pour ceux qui vont faire leur transition digitale, c’est l’avantage concurrentiel notoire…

 

 

communication-clture

Communiquer sur votre activité est le moyen le plus sûr de créer de la valeur ajouté pour votre entreprise.

Une bonne communication sait capturer le quotidien de la vie de votre entreprise pour faire vivre le fil narratif de votre communication.

Sous cette angle, la communication n’est pas juste le travail d’un community manager en stage, mais bien un état d’esprit présent au sein de vos équipes qui se sentent investies de la responsabilité de communiquer l’image et l’activité de l’entreprise.

Ceux sont vos commerciaux qui vous envoient les photos du salon sur lequel ils sont pour qu’elles soient poster sur la page Facebook.

C’est votre équipe de techniciens en formation qui fait une photo de groupe accompagner d’une courte note, en guise de matière première pour un article de blog qui viendra alimenter les news de votre site et contribuer à votre référencement sous Google.

C’est votre responsable RH qui collabore à la création d’une campagne de recrutement sur LinkedIn en créant un jeu-concours pour cibler la perle rare, et qui vous économisera des heures d’interview infructueuses.

Communiquer dans une entreprise, c’est la responsabilité de chacun et c’est une culture qui se construit dans les habitudes du quotidien.

Construire ces habitudes auprès de vos équipes ne pourra se faire efficacement que si vous prenez la décision stratégique d’investir dans cette direction, pour former votre personnel à une autre réflexion, une réflexion tournée vers l’extérieure.

 

 

 

Donc, quelle est la page la plus importante de votre site?

Allez, je vous laisse deviner…

La page d’accueil?

La page de contact?

La page d’à propos…

Non?

Ou bien serait-ce la page de confirmation d’achat du panier client?

La réponse :

 

 

….

 

 

(je fais durer le suspense)

 

 

 

 

Réponse:

Aucune de ces pages là et toutes celles ci à la fois.

 

Je m’explique:

le visiteur de votre site, il s’en bat les miches de ce que vous considérer être la page la plus importante… pour lui la page la plus important c’est toujours la page sur laquelle il se trouve. (Bon d’accord, c’est un peu une question piège…)

 

Cela dit, en réaction à ce qui est trop souvent dit, que le plus important c’est tel ou tel page (les opinions variant entre la page d’accueil, ou la page contact le plus souvent) c’est d’abord une incompréhension de la navigation sur le net, car personne n’arrive sur la page de votre site par le chemin que vous avez planifier.

 

 

Chaque page est donc une opportunité de lier du lien avec votre audience.

Plutôt que de tout capitaliser sur seul page, sur laquelle vous n’avez aucune garantie de faire venir votre visiteur, réfléchissez bien au design et à la dynamique de votre page qui est en fait le squelette de l’échange entre vous et celui qui vous lit.

 

Prenez en compte la dynamique des titres

Oui oui, car vous le savez comme moi…. il y a plus de chance que les titres soient lu lors d’un passage en diagonale sur une page, vous pouvez quand même faire passer votre message en quelque point en faisant un sage usage des titre et des images.

Garder vos objectifs en ligne de mire

Chaque page est une opportunité de vous rapprocher de vos objectifs. Que ce soit simplement de la vente ou bien du lead, ou simplement augmenter de le temps sur site, vous pouvez faire cela sur chacune des pages….

 

Au final, respecter votre visiteur, il vous consacre de son temps, essayer qu’il reparte de la seule qu’il est vu de votre site avec un bon sentiment.